Passer au contenu principal

Bourse nationale de l'Inde Ltd.

L'automatisation permet d'accélérer et de rendre plus efficaces les opérations de gestion des sinistres

La NSE, dont le siège social se trouve à Mumbai, est le marché boursier le plus important d'Inde. Créé en 1992 en tant que première bourse électronique démutualisée du pays, la NSE n'a cessé d'innover au cours de son histoire : Elle a été la première bourse en Inde à fournir un système de négociation électronique entièrement automatisé sur écran en 1994 et, en 2000, elle a proposé la première négociation sur Internet en Inde. La NSE a une capitalisation boursière totale de plus de 2,27 trillions de dollars, ce qui en fait a 11e bourse la plus importante au monde. 

Défi de l'entreprise

Confrontée à un processus fortement manuel qui faisait appel à des experts et prenait plusieurs heures pour le basculement d'un centre de données, la National Stock Exchange of India Ltd. (NSE) a cherché le bon outil pour automatiser ses opérations de reprise après sinistre.

Transformation

En tant que première bourse de l'Inde, la NSE doit rester disponible, même en cas de sinistre. En travaillant avec Kyndryl™, anciennement IBM Infrastructure Services, pour mettre en oeuvre la solution Kyndryl Resiliency Orchestration pour la reprise après incident, la NSE a réduit le temps de basculement de 80 % tout en limitant les interventions manuelles et le risque d'erreur humaine.

Les résultats

Réduction de 80 % du temps de basculement et de retour à l'état initial, qui passe de plusieurs heures à quelques minutes

Activation quasi automatique des exercices de reprise après incident

Réduction de la dépendance vis-à-vis d'experts hautement qualifiés pour exécuter des exercices de reprise après incident

Faire face aux défis et aux menaces de notre temps

Depuis sa création en 1994 en tant que première bourse entièrement électronique de l'Inde, la NSE a toujours misé sur la technologie. NSE Infotech Services mène une transformation digitale permanente de la Bourse tout en maintenant ses systèmes informatiques opérationnels pour éviter toute interruption de l'activité.

Selon GM Shenoy, Directeur des technologies à la NSE, les perturbations de l'activité peuvent prendre plusieurs formes : « Il peut s'agir d'une cyberattaque. Il peut s'agir de perturbations internes aux systèmes informatiques eux-mêmes. Ainsi, une résilience complète, qui signifie que notre activité se poursuit en cas de cyberincidents ou autres, est essentielle pour la NSE. »

C'est pourquoi la NSE organise chaque mois des exercices de simulation de reprise après incident et, tous les six mois, des exercices de basculement complet de son site principal à Mumbai vers un site de secours à Chennai. L'objectif de temps de reprise imposé par la réglementation est de quatre heures. Toutefois, cela signifie que pendant l'exercice, la Bourse pourrait être hors ligne pendant ces quatre heures. « Il y a environ un an, nous avons commencé à penser que, si un délai de reprise de trois à quatre heures était acceptable du point de vue de la réglementation, nous devions chercher un moyen plus rapide de réaliser le basculement du seul système de trading vers le site sinistré », explique GM. Shenoy.

Les exercices de reprise existants faisaient largement appel à des techniciens hautement qualifiés pour basculer manuellement l'ensemble des systèmes physiques et virtuels hétérogènes de la NSE vers le site de secours de Chennai. Le processus était lent et lourd et, selon GM. Shenoy, il arrivait que certaines de ses étapes soient omises et qu'il y ait un manque d'efficacité.

« Nos premiers clients sont les unités commerciales de la NSE, et ces unités commerciales ont connu des retards et des indisponibilités, déclare GM Shenoy. Nous devions trouver l'outil adapté pour nous permettre d'automatiser le processus de reprise après incident, afin de pouvoir continuer à servir les unités commerciales internes, ainsi que la communauté externe des courtiers et des traders. »

Automatisation des opérations de reprise après incident

La NSE a travaillé avec Business Resiliency Services de Kyndryl pour mettre en œuvre une solution Kyndryl d'orchestration automatisée de la résilience pour la reprise après incident des applications critiques.

La solution automatisée accélère le basculement et permet une reprise après incident plus simple et prévisible. L'équipe de Kyndryl a créé des flux de travail personnalisés en utilisant la bibliothèque d'automatisation de la reprise de la solution. Mais surtout, la solution cloud est idéale pour une utilisation dans un environnement hybride ou multicloud comme celui de la NSE.

L'équipe de Kyndryl a implémenté la solution progressivement. Dans une première phase, elle s'est attaquée au système de gestion des risques de NSE (RISK) et aux applications de connexion à NSE (C2N). Les phases suivantes ont porté sur les applications Index, Information Feed, Currency Feed and Surveillance (IICS), Clearing and Settlement (CNS), Enterprise, Third Party et Readiness for Trading. Après avoir étendu le périmètre de la solution, la NSE est passé des services d'implémentation aux services de gestion et ce jusqu'en 2022.

La solution de Resiliency Orchestration automatise les exercices de reprise après incident, afin de limiter les erreurs et les tâches manuelles, tout en veillant à ce que les activités de reprise soient effectuées dans le respect des accords sur les niveaux de service définis par la NSE (SLAs). La NSE peut facilement réaliser ses exercices mensuels et semestriels, y compris le basculement du datacenter vers son centre de secours de Chennai, sans impact majeur sur les opérations internes ou les services externes.

Faire de la reprise après incident une activité normale

En mettant en œuvre la solution d'orchestration de résilience, la NSE a réduit de 80% les temps de basculement et de retour. « Lorsque nous avons utilisé pour la première fois l'outil de Kyndryl, le temps a été réduit à environ une heure, explique GM Shenoy. « Maintenant que nous avons réussi à mettre en œuvre l'ensemble de l'activité de reprise après sinistre du système de négociation, nous avons fait un bond en avant en passant à 40 minutes seulement. »

Et le gain de temps a été constant au fil du temps. « Non seulement nous l'avons implémenté et testé, mais nous l'utilisons désormais pour chaque exercice de simulation que nous effectuons tous les mois, afin que nous soyons prêts », explique GM. Shenoy. La NSE a enregistré un taux de réussite de 100 % dans ses exercices mensuels. De plus, la solution a bien fonctionné lors des grands exercices de basculement de la NSE. M. Shenoy explique : « Tous les six mois, lorsque nous effectuons une transition planifiée vers notre site de Chennai, nous nous assurons que tout le basculement se fait avec l'outil d'orchestration Kyndryl. Cela signifie que nous gérons le marché depuis Chennai en utilisant cet outil. »

L'outil permet également de réduire les tâches manuelles du basculement grâce à ses flux de travail automatisés et intelligents, qui accélèrent le processus et réduisent les interventions humaines et les erreurs. Ainsi, les experts informatiques peuvent se concentrer sur les besoins de reprise les plus urgents pendant les temps d'arrêt. « Mes propres techniciens sont convaincus que l'outil fonctionnera et apportera les meilleurs résultats dans les plus brefs délais, souligne GM Shenoy. » L'automatisation signifie également que les exercices de reprise après incident peuvent être lancés juste en appuyant sur un bouton, avec la bonne personne, bien sûr. Auparavant, des équipes complètes d'experts en reprise après incident devaient être en place avant que la NSE puisse lancer ses exercices.

GM Shenoy souligne que ses clients internes et externes sont satisfaits. « La mise en œuvre a profité à leur organisation, en particulier à la partie commerciale des départements internes, affirme-t-il. Ils sont contents non seulement parce que les indisponibilités et les retards ont été traités, mais aussi parce que le processus global est devenu très efficace. Pour la communauté des courtiers et des investisseurs, il s'agit d'une activité totalement transparente. Pour eux, un basculement total n'est qu'un jour normal sur le marché. Grâce à ce processus, ils sont en mesure d'assurer une journée normale et ils se réjouissent que ce soit le cas », ajoute GM Shenoy.

GM Shenoy a une grande confiance dans cet outil. « Si vous me demandez si nous sommes prêts à faire face à un sinistre, je vous répondrai que nous le sommes, déclare-t-il. Nous le testons tous les mois dans un environnement fictif. Et nous organisons des exercices de basculement tous les six mois. Nous l'avons testé avec succès. »