Passer au contenu principal

Isbank (Turquie)

Performances élevées du centre de données pour un futur résilient

Isbank est la première banque publique créée par la République turque en 1924. La banque, dont le siège est à Istanbul, compte 25 000 employés et exploite plus de 1 300 succursales et un réseau de plus de 6 500 guichets automatiques en Turquie et 23 succursales dans d'autres pays. La banque offre des services de banque d'entreprise, commerciale, de détail et privée, des services de gestion financière et de trésorerie, des prêts hypothécaires et des services bancaires par Internet et par téléphone portable. La banque turque Isbank sert plus de 20 millions de clients et gère plus de 72 milliards de dollars d'actifs. Ses actions sont cotées sur les bourses d'Istanbul et de Londres.

Défi de l'entreprise

Après avoir subi une grave panne de réseau, Isbank devait migrer ses serveurs, ses applications et ses données vers un nouveau centre de données (datacenter), afin de garantir la résilience, sans perturber les opérations du réseau pendant la transition.

Transformation

En travaillant avec Kyndryl™, anciennement IBM Infrastructure Services, Isbank a migré ses serveurs, ses applications et ses données opérationnelles vers un data center de niveau 4 en neuf mois sans perturber les services bancaires. Le nouveau datacenter permet de garantir la disponibilité des services bancaires aux clients 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, et prépare la banque turque à la migration vers le cloud computing.

Les résultats

6 000 serveurs, 750 applications et 4 Po de données migrées vers un nouveau centre de données en neuf mois

Certification Uptime Institute de niveau 4 pour le premier data center en Turquie répondant à ces normes

Gagnant du prix « Meilleure mise à l'échelle d'infrastructure » Le choix de DCD Magazine pour 2017 dans sa catégorie internationale

La banque incontournable de la Turquie

Premiers comptes-chèques en Turquie. Premiers distributeurs automatiques de billets du pays. Premières applications bancaires pour téléphones mobiles. Depuis sa création il y a 95 ans en tant que première banque publique du pays, Isbank s'est forgée une réputation d'innovation dans le domaine des services financiers. Aujourd'hui, la « banque de Turquie » est étroitement liée à l'économie du pays, et 20 millions de clients dépendent d'elle chaque jour pour leurs besoins bancaires.

Tout en se développant parallèlement à l'économie turque, Isbank a également connu des difficultés de croissance. En 2013, une indisponibilité du réseau informatique affectant tout le système a interrompu les services bancaires pendant 16 heures. Après avoir déterminé et corrigé la cause de l'indisponibilité, le service informatique a réalisé que la première priorité était de se doter d'une infrastructure informatique plus agile.

Les objectifs de croissance ambitieux fixés par la direction de la banque signifiaient qu'il était essentiel de créer un centre de données plus résilient pour faire face à la concurrence croissante, évoluer dans un environnement commercial plus fortement réglementé et intégrer de nouvelles applications et technologies.

En plus de favoriser une expérience client plus fluide, le nouveau datacenter devait assurer la continuité des opérations en cas d'événements imprévisibles tels que des pannes de courant, des cyberattaques ou des catastrophes naturelles ou d'origine humaine.

« Nous recherchions un partenaire pouvant réaliser la migration vers un centre de données avec un temps d'arrêt minimal et sans perte de données », explique Sabri Gökmenler, Directeur des technologies de Isbank. "Kyndryl était l'un des très rares fournisseurs capable de réaliser l'opération. Le principal différenciateur était son expérience à être plus résilient pour les technologies futures. »

Renforcement de l'infrastructure informatique

Avant de se lancer dans le « Projet Atlas », son projet de migration complète vers un datacenter, la banque s'était fixé trois objectifs principaux :

  • Mettre en place une infrastructure informatique et un centre de données résilients, afin de réduire les risques pour la continuité des opérations
  • Transformer l'architecture informatique pour accélérer la mise sur le marché et réduire la complexité
  • Établir un socle de données pour disposer d'une source unique de référence

Pour aider la direction informatique de la banque à orchestrer un projet aussi complexe et stratégique pour l'entreprise, Kyndryl Business Resiliency Services a constitué une équipe de plus de 100 experts provenant de 15 pays. Conformément à la méthodologie Kyndryl, les unités opérationnelles de la banque ont été impliquées dans le processus en tant que parties prenantes actives plutôt que comme clients passifs. La direction informatique et les équipes de Kyndryl ont également minimisé les risques de migration en identifiant les points critiques et en prenant des mesures préventives à l'avance.

Au cours de la phase de planification, Isbank a utilisé le service Analytics for Logical Dependency Mapping (ALDM) de Kyndryl pour obtenir une image visuellement enrichie de son environnement informatique. Le service ADLM automatise la reconnaissance, identifie les dépendances des serveurs à plusieurs niveaux et découvre les anomalies de la plateforme, afin d'améliorer la compréhension totale de l'infrastructure.

Une fois la planification générale de la migration achevée, un centre de commande de la migration globale a été chargé de gérer chaque étape du processus. Toutes les deux ou trois semaines, un autre groupe de transfert terminait sa phase du Projet Atlas. Les équipes ont travaillé le soir et le week-end pour éviter de perturber les activités de la banque. L'ensemble de la migration s'est achevé avec succès en neuf mois avec en parallèle la construction du nouveau data center, sans interruption significative des services bancaires.

« Le fort partenariat avec Kyndryl, anciennement IBM Infrastructure Services nous a permis de fournir et de garantir une disponibilité maximale de notre nouveau datacenter Tier 4. »
- Sabri Gökmenler, Directeur technique, Isbank (Turquie)
 

Une réalisation primée

À l'issue du projet Atlas, la banque Isbank avait transféré plus de 6 000 serveurs, 750 applications et 4 Po de données vers son nouveau centre de données à Gebze, une ville située à environ 65 kilomètres d'Istanbul. Plus de 800 000 heures de travail ont été consacrées à la réussite de la migration et au respect du calendrier.

En tant que centre de données de classe entreprise, l'installation de 38 500 mètres carrés a été équipée avec des serveurs redondants et à double alimentation, du stockage, des liaisons réseau et des équipements de refroidissement et a été le premier centre de données de niveau 4 à être construit en Turquie. D'autres distinctions sont venues en décembre 2017, lorsque le nouveau datacenter a remporté le prix mondial Infrastructure Scale-Out du magazine DCD.

La planification et l'exécution méticuleuses de la migration ont permis de minimiser les temps d'arrêt et d'éviter toute perte de données. À la suite de la migration, la disponibilité de bout en bout des systèmes est passée de 99,93 à 99,97 %, ce qui témoigne de la robustesse de la conception et de la construction du nouveau centre de données.

Soutenant actuellement les opérations bancaires avec une infrastructure conçue pour optimiser la sécurité, la résilience et la fiabilité, le nouveau datacenter fournira une plateforme pour accélérer le passage au cloud computing, qui sera le prochain projet informatique majeur de la banque.

« Le fort partenariat avec Kyndryl nous a permis de fournir et de garantir une disponibilité maximale avec notre nouveau centre de données de niveau 4. », déclare M. Gökmenler. « Il devrait soutenir Isbank durant les 20 prochaines années, et c'était une transformation très importante pour nous préparer à un avenir entièrement numérisé. »